Déclarant-e en douane

Dans le cadre de transports internationaux, le-la déclarant-e en douane veille à ce que toutes les procédures douanières soient respectées.

Toutes les marchandises qui arrivent ou qui sortent du territoire européen doivent être déclarées à l’administration douanière. Je suis la spécialiste dans ce domaine et l’interlocutrice privilégiée des entreprises auprès de la Douane.

Témoignage de Christelle M., déclarante en douane

Le-la déclarant-e en douane relève de la famille professionnelle « exploitation des transports ». Près de

8 000

personnes ont été recrutées en un an par les entreprises de transport de marchandises pour travailler à l’exploitation.

Le métier

  • Le-la déclarant-e en douane réalise des opérations de douane pour le compte de sociétés industrielles ou commerciales (export, import), qu'il-elle représente auprès de l'administration douanière.
  • Il-elle informe et conseille les clients sur les formalités de circulation internationale des marchandises (dispositions légales, accords préférentiels entre les différents pays du monde et l'U.E.).
  • Il-elle codifie la marchandise à partir du descriptif fourni par le client et contrôle les documents d'expédition de la marchandise (factures) avant établissement de la déclaration en douane.
  • Il-elle établit les différents documents douaniers selon la réglementation en vigueur et garantit auprès de l'administration douanière et fiscale le paiement des droits de douane et de la TVA dus par son donneur d'ordre.
  • Il-elle gère les entrées et les sorties pour les produits en entrepôt sous douane.
  • Enfin, il-elle assure une veille réglementaire.

Environnement de travail

  • Le métier de déclarant-e en douane s'exerce au sein du service douane d'entreprises de transport international (commissionnaire auxiliaire de transport, transitaire, commissionnaire en douane), en contact avec la clientèle et l'administration de la Douane.
  • Son activité varie selon le mode de transport (routier, aérien, maritime, ferroviaire...) et le type de flux.
  • Elle peut également impliquer des déplacements sur site (contrôle de marchandises, mise en place de procédures douanières particulières).
  • Le-la déclarant-e en douane peut travailler en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés ou de nuit

Qualités requises

  • Etre autonome et réactif-ve
  • Faire preuve de soin et d'organisation
  • Posséder de bonnes aptitudes relationnelles
  • Savoir faire usage de diplomatie
  • Avoir de la mémoire 
  • Posséder de bonnes aptitudes relationnelles
  • Avoir le permis de conduire voiture (B)
  • Maîtriser l'anglais

Evolutions

Exploitation TransportExploitation Transport

Agent-e de transit

Pour expédier des marchandises à travers le monde et s'assurer qu'elles arrivent à bon port sans aucun souci, on les place sous le contrôle d'un-e agent-e de transit.

Exploitation TransportExploitation Transport

Agent-e maritime

L’agent-e maritime ne doit pas forcément avoir le pied marin mais le sens de l'organisation est indispensable pour assurer l'expédition et l'arrivage des marchandises.

  • Agent-e commercial-e

Autres métiers

Exploitation TransportExploitation Transport

Technicien-ne d’exploitation transport

Les technicien-ne-s d'exploitation sont les pilotes et maîtres-d'œuvre des opérations de transport.

Exploitation TransportExploitation Transport

Agent-e maritime

L’agent-e maritime ne doit pas forcément avoir le pied marin mais le sens de l'organisation est indispensable pour assurer l'expédition et l'arrivage des marchandises.

Exploitation TransportExploitation Transport

Affréteur-euse

L’affréteur-euse est l’intermédiaire entre des clients qui ont des marchandises à expédier et les transporteurs. Il va veiller à trouver le meilleur moyen de transport, que ce soit au niveau du prix, du temps et du trajet.

Besoin d'un conseil ?

Vous avez une question concernant les métiers, les filières de formation, les dispositifs ou les lieux d’information ?

Téléchargez l'application mobile Choisis ton Avenir

Simple, pratique, géolocalisée