Recrutement : des besoins croissants en Transport-Logistique

17 janvier 2018 emploirecrutement

Le secteur des Transports et de la logistique connaît une belle sortie de crise puisque la croissance annoncée en 2015 a été confirmée en 2016 selon le nouveau Rapport 2017 de l'OPTL (Observatoire Prospectif des emplois et des qualifications dans les Transports et la Logistique). La barre des 700 000 salariés dans la branche, un record historique, devrait même être dépassée. Et les besoins en recrutement vont rester élevés puisqu'actuellement les entreprises peinent à embaucher par manque de candidats.

Synthèse en quelques chiffres du rapport OPTL 2017 : 

Emploi

2016 : près de 50% de créations d’emplois de plus qu’en 2015, avec 19 100 emplois créés en 2016. Tous les secteurs sont créateurs d’emplois, en particulier le transport sanitaire (+3,8%), le déménagement (+3,7%, après -1,4% en 2015) et les prestataires logistiques (+3,5%). Chaque secteur a créé en 2016 plus d’emplois qu’en 2015, excepté le transport routier de voyageurs dont la croissance de l’emploi a ralenti (+2,4%, après +3,2% en 2015).

Recrutement

En  2016, plus de 963 400 offres d’emplois ont été déposées auprès de Pôle Emploi, soit 11% de plus qu’un 2015. On recherche en particulier davantage de candidats aux métiers de la conduite (+27% de postes à pourvoir pour la conduite de transport de marchandises sur longue distance ; +33% pour la conduite de transport en commun ; +15% pour la conduite de véhicules sanitaires). Par ailleurs, le nombre d’intérimaires s’est fortement accru en 2016, principalement pour des postes de conducteurs de poids lourds et des postes d’opérateurs logistiques.

Parallèlement la proportion d’entreprises déclarant éprouver des difficultés de recrutement s’accroît de 8 points en 2017. Elles sont désormais un tiers dans cette situation, et jusqu’à 42% et 53% respectivement dans le transport sanitaire et le transport routier de voyageurs. Les emplois les plus difficiles à pourvoir sont les métiers de la conduite (poids lourds, véhicules de plus de 9 places et ambulances).

Formation

Pour répondre à ce besoin croissant de candidats, davantage de personnes ont été formées : +8% pour le transport routier de marchandises et + 12% pour le transport de voyageurs. Ainsi en 2016, le nombre de titres professionnels délivrés a fait un bond de 27% et même de 39% pour les préparateurs de commandes en entreprises, et de 30 % et plus pour les titres professionnels de conducteur du transport routier de marchandises. Au total, 40% des diplômes "cœurs de métier" de la branche ont été délivrés pour des certifications relatives aux métiers de la conduite.

Prospective

Plus de 700 000 : c'est le nombre de salariés estimé à fin 2017 dans les entreprises de la branche.

45%  est le pourcentage d’entreprises interrogées début 2017 annonçant des recrutements (en cours ou réalisés) d’ici la fin de l’année – jusqu’à 60% des entreprises dans le transport routier de voyageurs.

45 000 est le nombre estimé de nouveaux conducteurs routiers (poids lourds, véhicules de plus de 9 places et ambulances) qu’il faudra former en 2018 pour faire face aux besoins annuels en renouvellement (retraite…) et aux créations nettes d’emplois de la branche.

Consulter le Rapport OPTL 2017

Besoin d'un conseil ?

Vous avez une question concernant les métiers, les filières de formation, les dispositifs ou les lieux d’information ?

Téléchargez l'application mobile Choisis ton Avenir

Simple, pratique, géolocalisée