Collégien ?

Bien s’orienter, c’est avant tout s’informer !

Que vous ayez une idée précise de votre futur métier ou pas, pensez à mettre tous les atouts de votre côté. Essayez d’explorer toutes les pistes possibles. Soyez curieux et vous trouverez votre voie !

Profitez des différentes interventions de professionnels qui viennent vous expliquer leur métier, des visites en entreprise, des forums métiers, des journées portes ouvertes organisées par les différents lycées et centres de formations d’apprentis ainsi que dustage de troisième (séquence d’observation en milieu professionnel). Toutes ces expériences vous permettront de vous projeter plus facilement dans votre future vie professionnelle. Pensez à aller au-devant de métiers et d’environnements professionnels moins connus, moins « visibles ». Ils peuvent offrir de réelles perspectives d’emplois et de carrière.

 

ImageCollégienVotre projet…

Vous pouvez entrer dans une formation Transport / Logistique à tout moment de votre vie scolaire et à tout niveau de qualification !

Une fois votre projet professionnel éclairci, vous pouvez vous orienter vers une voie professionnelle (ex. : CAP ou BAC PRO…) ou bien vers une voie générale et technologique (ex. : BAC Économique et Social en vue de poursuivre sur un BTS).

 

Vous avez également le choix de votre formation et de la façon dont vous allez la préparer (cf. fiche alternance) :

  • en Temps plein (statut scolaire)
  • en Apprentissage (qualification professionnelle)
    Un même diplôme professionnel peut-être préparé en apprentissage au sein d’un lycée professionnel ou technologique ou par le biais d’un Centre de Formation d’Apprentis (CFA).
    Vous serez alors salarié-e d’une entreprise, en lien avec le diplôme que vous préparez.
    Vous alternerez période de formation en CFA et période en entreprise. Pour cela, il vous faut trouver une entreprise d’accueil, repérer l’établissement qui prépare la formation et signer un contrat d’apprentissage. Il existe également des périodes de formation en milieu professionnel (PFMP)* où l’entreprise participera à une co-évaluation de cette période avec l’enseignant de la spécialité. Pour votre information, sachez que les bacs professionnels comportent par exemple 22 semaines de PFMP réparties sur 3 ans. 

Enfin, notons que la diversité des élèves et des parcours se développent dans les filières de l’Éducation nationale. Cette évolution permet de commencer sa formation sous statut scolaire et de la terminer en alternance, sous contrat d’apprentissage ou de professionnalisation.

Bonne orientation !

Image